Tout savoir sur l’insonorisation des combles par soufflage

Les travaux d’isolation d’une maison sont cruciaux, voire indispensables, pour que le propriétaire puisse y jouir d’un environnement paisible. De plus, pour réduire le gaspillage d’énergie. Votre facture d’énergie mensuelle reflétera également ce changement.

C’est pourquoi il est important d’isoler correctement les murs, le plafond et le toit de votre maison. L’isolant soufflé est une méthode parmi d’autres pour insonoriser les plafonds.

Quels sont alors ses traits distinctifs ?

Et qu’est-ce qui distingue cette stratégie des autres ?

En quoi consiste exactement le processus d’isolation des plafonds par soufflage ?

Selon l’état des plafonds, différentes méthodes existent pour les isoler du reste de la maison. L’une de ces méthodes d’isolation implique une intervention extérieure et est connue sous le nom d' »isolation soufflée » ou « isolation des plafonds par soufflage« . En fait, il s’agit de projeter un isolant – généralement sous la forme de flocons constitués de plusieurs isolants comme la laine ou l’ouate de cellulose – dans le grenier manquant d’une maison.

Cette méthode est bien adaptée pour isoler les plafonds inaccessibles ou cachés ; dans ce cas, une trappe d’accès doit être construite pour permettre à un professionnel de souffler dans les matériaux isolants.

Tirer parti des avantages de l’approche plafond-isolation par rembourrage

Contrairement à d’autres méthodes d’isolation thermique des plafonds inclinés, l’isolation soufflée présente plusieurs avantages. Tout dépend des composants utilisés. Le processus de fabrication d’un soufflé de laine est un exemple de mise en œuvre simple.

De plus, comme il s’agit d’une technique d’application externe, l’approvisionnement et le transport des matériaux deviennent beaucoup plus simples et plus faciles ; le processus se déroule comme suit : un fil de roche ou de verre est d’abord formé en flocons puis projeté dans un long tuyau conduit jusqu’aux plafonds perdus, afin de souffler de l’air à travers le fil sur, disons, le sol d’un grenier.

Les matériaux utilisés sont accessibles à tous et peuvent être trouvés dans une variété d’endroits. Cela rend non seulement la méthode peu coûteuse et facile à utiliser, mais également accessible

Par conséquent, pour résumer, les avantages de l’isolation du plafond sont :

  • C’est une méthode simple et rapide ;
  • C’est un bon choix pour les greniers cachés;
  • Économique.

Le respect de ces directives garantira votre isolement avec du soufflage

Pour bénéficier de l’aide financière offerte par les Certificats d’Efficacité Energétique CEE et le Crédit d’Impôt Energie, certaines conditions doivent être remplies. Pour commencer, votre habitation doit avoir été construite il y a moins de deux ans, et les travaux d’isolation doivent avoir été réalisés par un expert agréé dénommé Garantie Reconnue de l’Environnement RGE. Une fois ces exigences remplies, nous pouvons passer aux matériaux de construction proprement dits. Ils sont soumis eux aussi à certaines conditions.

Premièrement, la résistance thermique R doit être supérieure ou égale à 7m2.K/W pour l’ensemble de la laine de verre ou autres flocons isolants utilisés. Dans cette méthode, l’épaisseur de la laine utilisée sur le sol est généralement d’environ 30 cm, mais cela peut varier en fonction du matériau choisi. En fait, lorsque vous isolez des plafonds par soufflage, il est important de vous assurer que les matériaux que vous utilisez sont coupe-vent, surtout si vous utilisez un isolant à faible densité. Pour fournir un isolement efficace à long terme, il est essentiel de tester leur durabilité et leur stabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.