Les règles d’un maquillage réussi

Une mine impeccable, un regard velouté, des lèvres pulpeuses : on vous révèle tout ce qu’il faut savoir pour avoir le visage le plus photogénique !

Un teint impeccable et uniforme

Chaque étincelle dégage un effet qui a tendance à durer, il est donc essentiel de tonifier votre peau. Avec une touche légère afin de maintenir l’effet ? Une peau vivante. Pour nous, les fonds de teint ultrafins, pigmentés et dotés de textures réfléchissant la lumière sont ce que nous recherchons.

On en applique une toute petite quantité avec les doigts, et on ne l’utilise que sur la ligne médiane. L’idée est de lisser toutes les zones en relief : le front, le nez, le dessus des lèvres et le menton. Le tout est appliqué par un léger lissage vers les traits du visage.

Un joli style Photoshop

Cernes, ailes de nez, sillons nasogéniens, plis d’amertume et contours de la bouche sont autant de zones à illuminer. Le procédé consiste à utiliser la pointe du pinceau pour placer des petits points sous la cerne, puis à fondre en tapotant avec la pulpe du doigt.

N’allez pas au-delà du point où l’ampoule gêne votre vision. Si vous le faites, vous risquez de voir votre dur labeur réduit à néant puisque la lumière se réfractera et ruinera tout ce que vous avez travaillé si dur. 

Ensuite, en utilisant votre affection nasopharyngée et en remontant jusqu’au troisième échelon de l’œil du pauvre, éclairez l‘intérieur de votre œil. En utilisant le même procédé, des petits points sont placés sur le reste des zones affectées.

Brosser et apaiser vos sourcils

Si vous souhaitez élever votre regard et apaiser votre visage, vous devez brosser et dessiner vos sourcils. Pour ce faire, vous aurez besoin d’une brosse, d’un crayon si vos sourcils sont clairsemés et d’un mascara en gel. Cela vous a peut-être échappé, mais il existe des mascaras pour sourcils. Ce produit vous permet d’élargir vos yeux et de donner à votre expression faciale un aspect « structuré » et « net ». Des caractéristiques bien définies

Il est possible qu’un visage uniforme s’estompe ou s’agrandisse, notamment à la lumière d’un flash. Par conséquent, il est nécessaire de l’organiser en fonction de sa morphologie. 

Une peau de chamois de couleur rougissante est appliquée sur les tempes et sous les maxillaires, et à la base de l’entrejambe pour l’apposer également. Comme il n’y a ni temples ni pommettes sur les faces osseuses, on se contente de mettre un petit corail au centre du visage.

A lire aussi : existe-t-il un moyen de dissimuler des yeux marrons ?

Lignes de sourcils accentuées

Elles s’attendent à être un peu plus « fortes » sur l’image qu’elles ne le sont dans la réalité. Même si les présentatrices de télévision sont encore maquillées, elles ne portent leurs sourcils que parce que la maquilleuse les a fortement appuyés. 

On commence par brosser soigneusement, puis on appuie son dessin avec des traits très légers de crayon hachuré. Et on rebrosse afin de le corriger.

Un œil bien ouvert

Dans la vie réelle, un regard naturel est beau, mais sur une photo, il rend l’œil sec. Par conséquent, un trait de crayon sur les cils supérieurs doit être soutenu par une ombre de paupières mate d’un ton moyen, style taupe ou gris, qui définit sans plomb. Le mascara est un accessoire indispensable pour accentuer l’ensemble du regard.

Un petit coup de malchance

Sur les lèvres, et seulement la nuit ! C’est à la lumière naturelle que l’on obtient les meilleurs résultats lorsqu’on dessine les contours de la bouche de quelqu’un avec un crayon de couleur pour chaises et qu’on le remplit ensuite. Le soir, tout est permis. Vive les lèvres sauvages et les vrais rouges classiques ! La couleur est placée au centre et décalée vers l’extérieur. L’arc de la flèche de Cupidon est drainé jusqu’à l’os pour l’arrondir. Le contour légèrement ondulé de cette photo ajoute de l’intérêt et retient le sourire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *