Zoom sur la conquête du Nouveau Monde

Il y a maintenant un très grand nombre de projets d’implantation à l’étranger en cours. Par rapport à l’année dernière, où ils n’étaient que 16, ce chiffre a été multiplié par quatre ! Il existe une réelle volonté des startups de se développer à l’international. Plusieurs facteurs doivent être pris en compte pour expliquer cette accélération.

Croissance rapide et le Marché propice

Plutôt qu’une grande entreprise dotée d’une stratégie bien établie et d’une solide stabilité, la startup se développe rapidement ; elle commence par une idée et évolue vers un projet, qui finit par se développer à pas de géant. En raison de ce développement rapide, les startups peuvent être créées dans d’autres pays en moyenne 4 ans seulement après leur création. Surtout, au niveau mondial, cette accélération de leur expansion est beaucoup plus frappante.

Les startups se développent de plus en plus dans différents pays, en raison de la nature mondiale de leur marché. « En raison de la nature mondiale de leur marché », les startups évoluent beaucoup plus rapidement à l’international et s’étendent rapidement dans de nombreux pays. Il s’agit d’une véritable stratégie intégrée au modèle de croissance de ces entreprises.

A lire aussi : Pourquoi l’assurance est obligatoire ?

La French Tech intègre les réseaux français dans les quatre coins du monde

Les entreprises françaises concrétisent en effet leurs envies d’ailleurs ; de plus, il y a un effet French Tech qui joue, permettant d’ouvrir les marchés étrangers aux startups françaises. « L’objectif des French Tech Hubs est de promouvoir l’écosystème français à l’international auprès des investisseurs, des médias et des talents locaux afin de préserver l’aspect Startup Nation. »

Un hub French Tech est un « écosystème entrepreneurial » destiné à accompagner les entreprises françaises qui souhaitent s’implanter et à renforcer l’attractivité de la French Tech à l’international en leur apportant aide, ressources et soutien.

Les États-Unis : le leader des courses

Le secteur de la French Tech est confronté à de nombreux défis. Les perspectives de croissance sont nombreuses, mais la concurrence d’autres entreprises désireuses d’entrer et de se développer est féroce. Plus de la moitié des entreprises technologiques françaises (53,1 %) décident de se développer en Amérique du Nord. Le marché est énorme, avec beaucoup de potentiel ; l’ouverture des Américains et leur orientation commerciale facilitent les rencontres.

Même si l’investissement financier est plus important que dans d’autres pays – les villes les plus attrayantes pour la Tech, comme New York, Los Angeles ou San Francisco, sont aussi les plus chères – tout va plus vite dans un pays où les possibilités sont illimitées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.