Quels sont les moteurs que l’on utilise le plus ?

Dans moins d’une décennie, vous ne pourrez plus acheter une voiture équipée d’un moteur à combustion interne traditionnel. Réjouissons-nous des moteurs les plus adaptables qui ont déjà été mis au point.

Il existe de nombreuses méthodes pour évaluer l’efficacité d’un moteur. L’efficacité énergétique et les performances sont deux des plus évidentes. Cependant, il y a plus à considérer lorsqu’il s’agit des qualités opposées d’un moteur : un son de conduite et un fonctionnement quasi-silencieux. Nous allons nous concentrer sur un autre aspect dans ce billet : la polyvalence.

Un moteur diesel turbocompressé à haute performance en est un exemple. Il indique la capacité du moteur à fonctionner dans une large gamme de véhicules. Les véhicules sont parfois produits pendant plusieurs décennies. Et il est parfois utilisé dans d’autres machines qui ne sont pas du tout des voitures. Des moteurs dont les caractéristiques sont complètement différentes les unes des autres peuvent être tout aussi flexibles. L’expression fait référence non seulement à l’un des moteurs Fiat les plus basiques, mais aussi à l’un des plus grands efforts de Ferrari.

Alfa Romeo Twin Cam

De nombreux moteurs Alfa Romeo à quatre cylindres ont un double arbre à cames en tête. Un Twin Cam est un terme utilisé pour décrire chacun d’entre eux. Lorsque les gens parlent d’un Alfa Twin Cam, ils font généralement référence à un moteur créé par Giuseppe Busso (1913-2006). La première version de 1290 cm3 a été lancée sur l’Alfa Romeo Giulietta de 1954.

Le Twin Cam a continué à être produit jusque dans les années 1990, notamment dans une version turbocompressée. Cette capacité a été augmentée jusqu’à 2056cc. Cependant, pour le prototype Tipo 103 construit en 1960, une minuscule variante de 896 cm3 a été employée.

A lire aussi : Découvrez les voitures de série les plus rapides

AMC Straight-6

En 1964, l’AMC a sorti un nouveau moteur à six cylindres. Il a été utilisé dans des modèles tels que la Rambler Classic III et les AMC Hornet et Gremlin.

En 1987, Chrysler a pris le contrôle absolu de cette entreprise souvent mal en point. Pendant de nombreuses années, le 6-cylindres en ligne a été utilisé par l’entreprise. Dans la version essence 4 litres de la Jeep Cherokee de deuxième génération, par exemple. Après une longue histoire sur une variété de voitures,

Série A de BMC

La série A originale de BMC a été introduite dans l’Austin A30 de 1952 et a continué à fonctionner (plus récemment sous le nom de A-Plus) jusqu’en 2000, date à laquelle elle a été remplacée par Mini. Il a alimenté un grand nombre de voitures de route et de course, dont les Austin Allegro, Metro, MG Midget, Morris 1100/1300 et Wolseley Hornet, entre autres.

La gamme actuelle de moteurs de série A est tout sauf modeste. Même la liste complète serait éclipsée par les fabricants de voitures en kit et les constructeurs de voitures de course qui ont des moteurs de série A. Plusieurs Coopers figurent sur la liste, ainsi que les Cox GTM, Midas, Peel Viking, Unipower et Deep Sanderson.

Ferrari Colombo V12

La première voiture Ferrari, la 125S de 1947, était équipée d’un V12 de 1,5 litre conçu par Gioacchino Colombo (1903-1988). Ce petit moteur s’est révélé extrêmement polyvalent. Pendant de nombreuses années, des cylindrées allant jusqu’à 4,9 litres ont été produites avec ce moteur.

Le moteur Colombo a été utilisé dans un certain nombre de modèles Ferrari, notamment la Daytona et la 250, et il est resté en production pendant près de quarante ans. Il a finalement cessé d’être produit avec l’arrêt de la production de la 412 en 1989.

Fiat Twin Cam

Le Fiat Twin Cam a été introduit en 1966 sous la forme d’un moteur trois cylindres de 1,11 litre pour la Fiat 124 Sport Spider et Sport Coupe, et il est resté sous le capot de tous les modèles jusque dans les années 1970. Aurelio Lampredi (1917-1989) a mis au point le moteur, qui a été utilisé tout au long du siècle suivant sur les modèles suivants :

  • les Fiat,
  • Polski-Fiat,
  • Lancia
  • et Alfa Romeo,
  • ainsi que dans la version du milieu des années 1980 de la Morgan Plus 4.

Le Fiat Twin Cam, sous sa forme suralimentée, équipait la puissante Lancia 037, voiture de rallye. La 037 a été le dernier véhicule à traction arrière à remporter le championnat des constructeurs dans le championnat du monde des rallyes en 1983.

Ford Windsor

Le moteur V8 à petit bloc, également connu sous le nom de Windsor Ford (d’après l’usine de Windsor, en Ontario, où la plupart des moteurs étaient produits), a été introduit pour la première fois en 1962 et est resté en production pendant près de 40 ans.

Il a été utilisé sur une large gamme de véhicules Ford, notamment la Mustang de la fin des années 1970 et la GT40 victorieuse au Mans, ainsi que le camion de la série F (avec des culasses alternatives) et la Mustang Boss 302. On peut également le trouver dans l’AC Cobra originale, la Sunbeam Tiger et la De Tomaso Mangusta.

Volkswagen Type 1

Le Type 1 était le nom non officiel de la première automobile Volkswagen, qui était dérivé de sa forme. Plus de 20 millions de Coccinelles ont été construites avec ce moteur quatre cylindres à plat refroidi par air. Il était très fiable. Par conséquent, elle est devenue le point de mire de la magnifique Karmann Ghia (ainsi que de divers camions militaires comme le Transporter), du Type 2 (y compris le Transporter) et du Type 3 (berline, fastback et break).

Les moteurs de type 1 ont été utilisés dans une large gamme de kitcars, notamment les Dune Buggies et les Beach Buggies. Il a également été utilisé comme moteur stationnaire et comme source d’énergie pour plusieurs avions légers en dehors de l’industrie automobile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.